Le MIRACULEUX COMPLEMENT MINERAL du XXI° SIECLE«

 

<< Le miraculeux complément

minéral du XXI° siècle «

liens : http://www.la-decroissance.com/

                                                         

BLOG :http://www.vmpu.eu     

BLOG MSN : http://vmpu.spaces.live.com/default.aspx

Blog.fr: http://la-source-vitale-detoxication.blog.fr/

Tél. perso: 04 93 57 03 84 vers 19 ou 20H.

Boutique en Ligne: http://www.sourcevitale.com/    Courriel: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

La Roche Aux Loups

Archive pour mms

Le dioxyde de chlore pour désinfecter l’organisme

Posté dans CORPS ET ESPRIT avec des tags complement, detoxination, douce, jim humble, médecine, mineral, mms, organisme le 6 juin 2009 par larocheauxloups

A l’origine, le dioxyde de chlore est un composé chimique qui sert à purifier l’eau. Il a été utilisé notamment pour décontaminer les bâtiments après les attaques à l’anthrax de 2001, et plus récemment, pour éliminer les levures toxiques des maisons inondées par l’ouragan Katrina. Selon l’American Society of Analytical Chemists, le dioxyde de chlore serait le plus puissant tueur d’agents pathogènes connu. C’est ce qui a amené Jim Humble à imaginer que l’on pourrait l’employer à faibles doses pour nettoyer l’organisme et le protéger ainsi des infections d’origine bactérienne (salmonelles, Helicobacter pyroli, staphylocoques, streptocoques, entérocoques…) mais également des infections fongiques

 

 (Candida albicans, aspergillus, cryptococcus) et parasitaires… C’est ainsi qu’il a mis au point le MMS (que l’on peut aujourd’hui se procurer sous l’appellation d’un banal purificateur d’eau, le Sanchlor).

Contrairement au chlore, le dioxyde de chlore désintègre les cellules malades par oxydation sans abîmer celles qui sont en bonne santé. Transporté dans le flux sanguin, le dioxyde de chlore attire en effet à lui quatre électrons lorsqu’il entre en contact avec une cellule de pH inférieur à 7. Or les parasites, champignons et autres cellules malades ont toujours un pH bas et une charge ionique positive. Ils sont donc tous désintégrés ainsi que l’ion du dioxyde de chlore. Si aucune cellule ou substance susceptible de déclencher son action n’est rencontrée, le dioxyde de chlore se détériore en perdant un ou deux électrons. Cette perte permettra alors au système immunitaire de fabriquer plus d’acide hypochloreux, indispensable pour lutter contre la maladie.

Mais comment mettre ce précieux dioxyde de chlore à la disposition de l’organisme ? Jim Humble a trouvé la solution en proposant du chlorite de sodium (NaClO2) qui, mélangé à un acide, produit brièvement de l’acide chloreux (HClO2), lequel, par oxydation, devient du dioxyde de chlore (ClO2).

Le MMS est un produit puissant. Il faut donc impérativement en respecter le mode d’emploi car lorsqu’il détruit les bactéries, les champignons et les levures qui ont infesté notre organisme, il en reste de nombreux débris qui doivent être évacués. Ainsi, plus il y a d’agents pathogènes dans votre organisme, plus les débris seront nombreux, ce qui provoquera généralement des nausées ou des diarrhées (c’est le moyen le plus efficace qu’a trouvé l’organisme pour les évacuer le plus vite possible). Ainsi, forcer la dose provoquerait des diarrhées trop intenses ou des nausées permanentes. Un flacon permet de traiter un individu pendant un an, donc soyez patient. Pour les mêmes raisons, si votre foie est fragile, ne le surchargez pas inutilement et, en cas de besoin, aidez-le dans son travail d’élimination en prenant des infusions d’artichaut par exemple.

Benoîte Taffin in Pratiques de Santé n°84 novembre 2008- 47 commentaires »

Jim Humble et le MMS Posté dans CORPS ET ESPRIT avec des tags alternative, complement, douce, jim humble, livre, malaria, médecine, mineral, mms le 6 juin 2009 par larocheauxloups Dans les années 90, Jim Humble, ingénieur de l’industrie aérospatiale, découvre par hasard, lors d’une expédition en Amérique du Sud, l’action du dioxyde de chlore sur la malaria. Dès son retour aux Etats-Unis, il poursuit ses recherches et traite personnellement,en Afrique, plus de 2 000 cas de malaria avec succès. Il baptise alors son produit MMS (Mineral Miracle Supplement) et depuis, se bat pour le faire accepter comme traitement officiel pour de nombreuses maladies. Le livre autobiographique de Jim Humble, ‘Le miraculeux complément minéral du XXI° siècle« , vient d’être publié en France. On y trouve l’histoire du MMS et le détail des recherches de Jim Humble. Un chapitre, écrit par le Dr Thomas Hesselink, chercheur sur les thérapies oxydatives, établit une liste de 160 publications scientifiques qui décrivent plus de 100 000 observations médicales testant cette même formule.Le miraculeux complément minéral du XXI° siècle

de Jim Humble

http://larocheauxloups.wordpress.com/     liens : http://www.la-decroissance.com/